High Vaping est une marque française de e-liquides premiums basée à Paris et dont le Juice Maker Damien Conte possède un shop situé 4 rue Saint-Roch dans le 1er arrondissement de Paris. Amis parisiens ou touristes, n’hésitez pas à lui rendre une petite visite… et pour les lyonnais sachez qu’une bonne partie de la gamme est dispo au Ziklopstor (pub gratuite 😉 )

L’offre de la marque est très complète, on y retrouve:
– la gamme classique de 23 recettes disponibles en 10ml dont 7 d’entre eux déclinés en 50ml,
– 3 recettes en sels de nicotine,
– 3 recettes au CBD.
– la gamme Se4sons que Damien décline en 4 recettes dont le nom de chaque liquide est en rapport avec les saisons…
– et depuis peu de temps une nouvelle gamme, la gamme Pupille déclinée en 3 recettes dont le nom des liquides est en rapport étroit avec Naruto.

Attardons nous aujourd’hui sur les 2 derniers sortis de la gamme, à savoir le Rinneg Gan & le Byakug Gan issus de la gamme Pupille.

Le packaging est semblable au Sharing Gan (présenté il y a quelques semaines sur le groupe) en rapport étroit avec le manga célèbre Naruto. Les fioles portent toute un œil (l’œil de Samsâra pour les connaisseurs) en leur centre aux cercles concentriques pour le Rinneg Gan de couleur violette et de couleur grise pour le Byakug Gan. Ces trois personnages références sont les « Trois Grands Dojûtsu ».
Les liquides de cette gamme sont tous disponibles en fioles de 60ml remplies à 50ml de liquide ce qui permet d’y incorporer un booster de nicotine pour finir avec 60ml de liquide en 3mg de nicotine. En PG/VG 30/70 idéal pour ato RTA ou RDA et pour une production de gros nuages.

Le Rinneg Gan est celui qui m’a le plus dérouté lors de ce test, surtout dès réception, je m’explique. Je lui ai trouvé au départ un goût étrange, j’ai su par la suite que le tps de steep n’avait pas été optimal pour le 1er batch, problème que vous n’allez plus rencontrer désormais et qui a disparu après que j’y ai incorporé la nicotine et que j’ai laissé reposer la fiole 1 semaine au noir & au sec…
Il m’est impossible de vous dire si c’est un gourmand ou un fruité… pour l’anecdote, à la 1re inspiration mon ressenti tend vers un gourmand, à la 2nde je me dis « non c’est plutôt un fruité » et cette sensation s’alterne a chaque latte suivante… c’est vraiment troublant !
On est sur une recette de Cheese-Cake à la mangue et là j’ai envie d’approfondir un peu et de renommer cette recette « Cheese-Cake aux 2 mangues »…
A l’odeur qui se dégage de la fiole, on est bien sur des notes de dessert gourmand, bien crémeux, mélangé à un fort parfum de fruit.
La mangue a ce parfum typique qui reste puissant, suave & sucré. Nous transportant direct dans une ambiance tropicale. Elle est adouci ici par le parfum gourmand et crémeux du cheese-cake. Cet amalgame de saveurs semblait périlleux mais force est de reconnaître que c’est un mariage idéal pour les amateurs de gourmands, de fruités & de gourmands-fruités.

Le Byakug Gan est ma 2nde surprise de cette gamme, n’étant pas branché fruité-frais à la base, je me suis surpris à l’apprécier (surtout lors des fortes chaleurs ces derniers temps à Lyon).
A l’odeur on sait que l’on est sur un litchi, ce fruit largement utilisé en Asie ainsi qu’à la Réunion (régions d’où il est endémique) à l’écorce coriace, rosée et légèrement piquante. En effet il dégage un parfum puissant, sucré, vraiment particulier et facilement reconnaissable.
Or, ici, le litchi est légèrement différent de ceux qu’on peut habituellement trouver, c’est du Ramboutan, un litchi tirant son nom du Malais (Malaisie) « Chevelu » et qui se différencie du commun par son écorce plus souple et chevelue et une chair peu charnue mais plus sucrée.
A la première inspiration c’est la stupéfaction !… on a bien ce parfum puissant du litchi auquel s’ajoute en fin de vape des notes rappelant le raisin, la vape est sucrée mais très bien dosé, coupée par l’effet frais.
On ressent à l’exhalation cette agréable sensation de fraicheur qui reste en gorge et des notes végétales qui, il me semble proviennent d’un soupçon de cactus. Cette note de cœur, qui est surtout présente à l’exhalation de la vapeur, renforce le coté exotique et unique du liquide.
Pour avoir fait le test en parallèle, c’est la même saveur que l’on peut retrouver dans le Spring Break de la gamme Se4son.
Tous les arômes sont équilibrés, on les ressent tous sans prédominance. Et ce que je trouve très agréable est qu’ils apparaissent sur les papilles à différents moments amenant de la complexité dans le plaisir qu’il procure et sans lassitude possible.

J’étais déjà conquis par le Sharing Gan qui fait parti de mes liquides favoris et j’dois dire que ces deux nouveaux vont dans le même sens. Ils m’ont même littéralement surpris car ils sont faits de parfums que je n’aime pas forcement à la base mais que depuis je prends vraiment plaisir à vaper

Pionnier de l’e liquide CBD en France, la marque française propose aussi une splendide gamme de e liquides nicotinés. Les vapoteurs adaptes de eliquides aux saveurs classiques, fruitées, mentholées ou gourmandes trouveront tous leur bonheur au sein de cette gamme

FabricantHigh Vaping
OrigineFrance
SaveurCheese Cake mangue - Litchi frais
Format disponible50ml
Taux de nicotine disponible0mg
Ratio PG/VG30/70
Prix de venteEnviron 21,90€
Informations complémentaires

Byakug Gan & Rinneg Gan - High Vaping

8.7

Restitution des saveurs

8.5/10

Packaging

9.0/10

Rapport qualité/Prix

8.5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.