À travers ce guide nous verrons ensemble le RDTA. A l’identique du RTA et du RDA nous serons sur l’abréviation de Rebuildable Dripping Tank Atomizer. Vous pourrez allier la technologie de plusieurs styles d’atomiseurs avec celui-ci. 

Iron Maiden

Dans ce cas précis nous serons en réalité sur une sorte de dripper mais cette fois-ci avec une réserve de liquide plus ou moins importante. Pour détailler simplement vous aurez en partie supérieure un RDA et en partie inférieure un réservoir allant de 2 ml à 8 ml de liquide dans lequel il faudra venir plonger votre coton. Pour le reste rien ne change vous pourrez en trouver en single coil comme en dual coil. 

Vous retrouverez donc les mêmes avantages que pour son cousin le dripper, facilité de montage et meilleure restitution de saveurs, en ajoutant un avantage du RTA qui sera la réserve de juice. On notera également que certains RDTA seront adaptable en Bottom Feeder et qui viendra remplir le réservoir sur simple pression de la fiole squonk. 

Vue éclatée du RDTA de gauche à droite : pin, fond de cuve, Pyrex, plateau de montage, cloche, drip tip.

On retrouvera dans ce type de matériel six éléments le composant. 

    > Le drip tip, pour ne pas changer ce sera l’embout que vous mettrez à la bouche pour inhaler la vapeur. 

 Drip tip 810 à vis.

     > La cloche, qui sera de forme plus ou moins de dôme, que vous retirerez comme celle d’un RDA en tirant tout simplement dessus. 

Cloche du Iron Maiden, les airflows se règlent directement dessus à l’aide d’une bague à visser.

 > Le plateau de montage, vous l’aurez en single coil ou en dual coil. Vous retrouver sur ce type d’atomiseur tous les styles de plateau (postless, velocity, …). Ce sera comme sur d’autres matériels de catégorie « reconstructible » l’endroit où vous viendrez installer vos coils et cotons.

On aura en dessous une longue « tige » dans lequel viendra se loger le pin et faire la jonction avec la box et le plateau. 

Plateau dual coil velocity

Vous noterez la présence de six trous dans le plateau, les quartes dans la partie blanche céramique de ce RDTA serviront à passer le coton vers la réserve de liquide. Les deux aux extrémités supérieures et inférieurs serviront de passage pour le goutte à goutte de la fiole, donc au remplissage.

     > Le Pyrex, qui sera de diamètre et hauteur différente en fonction de votre matériel et surtout de la contenance en millilitre qu’il aura. 

Pyrex du Iron Maiden de 8 ml

    > La base de la cuve, qui viendra fermer le réservoir et sera équipée de joints d’étanchéité.


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.