Tout ce qu’il faut savoir sur la cigarette électronique

La cigarette électronique connaît un succès croissant comme alternative à la cigarette classique cela dit vous vous posez des questions à son sujet. Nous vous proposons de la découvrir avec vous et de vous faire un résumé des choses essentielles à son sujet.

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique et comment fonctionne t-elle ?

Une Cigarette électronique, appelée “Vapoteuse” , “Vaporisateur personnel” ou “Vaporette” permet de vaporiser des liquides à base de Propylène Glycol et de Glycérine Végétale auxquels s’ajoutent différents arômes et peut contenir de la nicotine.

Les cigarettes électroniques sont disponibles sous différents modèles.

Elles se composent essentiellement de trois parties :

1- La batterie

Elle fournit l’énergie nécessaire à la réaction

2- La résistance

Elle est le composant qui permet la vaporisation

3- Le réservoir

Qui lui est destiné au liquide, un mélange de propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes, d’additifs et, pour ceux qui le souhaitent, de nicotine.

Quelle que soit l’apparence, elles fonctionnent toutes sur le même principe : un ‘corps de chauffe’ comprenant une résistance ou atomiseur qui transforme le  e-liquide en vapeur. L’énergie est fournie par une batterie. Les vapoteurs aspirent la vapeur par le drip-tip. L’ensemble constitué par la résistance et le réservoir constitue le clearomiseur ou Atomiseur. Un certain nombre de modèles sont dotés d’un Switch ou bouton poussoir, que l’on presse pour activer la production de la vapeur.

Les composants de la cigarette électronique ?

La batterie

C’est un élément essentiel pour la vapoteuse, elle permettra de donner la puissance nécessaire à la vaporisation du liquide.  Il faut savoir qu’il en existe plusieurs type : batterie intégrée ou à pile rechargeable autrement appelé “Accu”.

En fonction de votre choix et de la capacité vous devrez la recharger régulièrement.

On notera que Cette capacité s’exprime en milliampères par heure (mAh). Plus le milliampérage est élevé, moins il vous faudra recharger votre batterie.

Le clearomiseur

Le clearomiseur est la partie haute de votre cigarette électronique, il a pour fonction la vaporisation du liquide.

Il se compose d’un drip tip qui permettra d’aspirer la vapeur, d’un réservoir en verre ou en plastique, d’une résistance composé de fils résistif et de coton, d’une base et des airflows (en haut ou en bas). Pour aller plus loin, lire notre guide sur les clearomiseurs.

L’atomiseur

Il aura la même fonction que le clearomiseur cependant il ni aura pas de résistance pré-faite ou pré-monter. Ça sera au vapoteur de faire ces propres résistances. Les avantages de l’atomiseur sera de créer son propre montage pour atteindre ses besoins et ses préférences.

Vous remarquerez une certaine économie malgré les équipements nécessaire. En générale, les atomiseurs reconstructibles auront un meilleurs rendu des saveurs comparer au clearomiseur.

On retrouvera trois famille d’atomiseur, les RTA, les RDTA, les RDA.

Lire notre guide sur les Rebuildable Tank Atomiseur

Lire notre guide sur les Rebuildable Dripping Tank Atomizer

Lire notre guide sur les Rebuildable Dripping Atomizer

Le e-liquide

Voilà le moment le plus sympathique sur la cigarette électronique, le choix de votre e-liquide ou “Juice”. Avec tout ce que nous avons sur le marché actuellement que ce soit en “PAV” (prêt à vaper) ou en “DIY” (faire soi même) vous trouverez surement votre bonheur.

Vous aurez la possibilité de vaper plusieurs saveur comme : Les fruités, les gourmands, les mentholées, les classics (goût tabac)…

Dans un juice nous retrouverons principalement de la base non nicotiné, de ou des arômes, des additifs qui servent à améliorer vos préparations (goût vanille, bonbon, menthol…) et des boosters pour les vapoteurs qui désir vapoter des e-liquides nicotinés.

Quelque conseils et Recommandations

  • Si vous comptez arrêter la cigarette par le biais de la vapoteuse nous vous conseillons de bien adapter votre taux de nicotine en fonction de votre consommation de tabac. Toutefois il sera très important de ne pas baisser son taux de nicotine trop rapidement, il est nécessaire de procéder par étapes. Le sevrage tabagique est un processus plus ou moins long en fonction des fumeurs, mais il ne faut pas vouloir aller trop vite.
  • Le sevrage tabagique pour passer de la cigarette classique à la cigarette électronique ne se réalise pas en quelques jours, donc ne vous pressez pas : chaque fumeur doit trouver son propre rythme.
  • Vous rentrerez forcément dans une étape de transition ou votre choix de liquide est important, ne pas hésiter à goûter plusieurs liquides jusqu’à trouver celui qui convient. Il est également très important de trouver un e-liquide que l’on apprécie. Une grande partie de la réussite de cette transition sera de se faire plaisir pour arrêter de fumer.
  • Ne vous conseillons aussi de toujours avoir sur vous du matériels ou e-liquide en réserve ce qui évitera de retourner sur une cigarette.
  • A savoir qu’on ne vapote pas comme une cigarette classique , vous aurez obligatoirement une petit période d’adaptation.